Ce qu’est une entreprise (2/3)

Ce qu’est une entreprise (2/3)



Voici le deuxième post d’une série qu’il est bon d’avoir en tête lorsque sonnera l’heure des entretiens de personnalité. Dans le post précédent, nous regardions qui faisait et possédait quoi dans l’entreprise. Ce second post traite des bases de la comptabilité, pour vous aider à maîtriser deux notions clés. Pour rappel, la partie 1/3 traite de la différence entre le capital et le management.

Vous avez probablement déjà entendu parler de bilan et de compte de résultat, et ces notions sont probablement encore floues. Commençons par le plus important.

Le bilan de comptabilité est une photographie à un instant donné de tout ce que l’entreprise possède d’un côté, et des ressources qu’elle utilise pour le financer de l’autre. Le premier groupe, appelé « actif », est donc l’ensemble des biens d’une entreprise : l’argent en cash dont elle dispose bien sûr (appelé trésorerie), mais aussi et surtout les immeubles où elle travaille (si elle les possède), le stock de ses produits non encore vendus, et même des choses difficilement quantifiables, comme les brevets qu’elle a déposé, la valeur de sa marque, etc. Le second groupe, le « passif », compte à la fois l’argent investi par les actionnaires (« capitaux propres »), et l’argent prêté par les banques (la dette). Cette seconde partie, le passif, donne la réponse à la question : qui possède l’ensemble des biens listés dans le premier groupe (l’actif). La plupart du temps donc, ce sont les banques (via la dette) et les actionnaires (via les actions).

Le compte de résultat lui, rend compte de comment les ressources sont employées dans une période donnée, et pour quel argent gagné. Pour simplifier, c’est le montant des ventes générées dans la période (ou chiffre d’affaires), moins les coûts induits pour générer ces ventes (matière première, paie des salariés, etc.). L’un moins l’autre donne le résultat d’exploitation (plus communément appelé, même en France, EBIT), qui est souvent exprimé en pourcentage des ventes générées. Si vous vendez pour 100€ de muguet le 1er mai, et que votre muguet vous avait coûté 90€, votre mini-entreprise a eu sur le jour un EBIT de 10% !

Il est essentiel pour une entreprise d’être exactement au fait de ce qu’elle possède et de comment elle utilise ces ressources pour produire de la valeur. Ce sont des éléments de contrôle autant que de mesure de la performance. Ils sont publiés (c’est la loi) tous les ans par toutes les entreprises côtées (c’est à dire, qui émettent des actions en bourse).

Pour vous, il est bon d’être familier avec ces deux termes, pour montrer que vous avez déjà déblayé les problématiques qui feront votre quotidien dans quelques années. On ne vous demandera jamais d’aller plus loin que ces deux termes en comptabilité.


Pour ne jamais manquer un article du blog :
!

***

Retrouvez une méthode clé-en-main pour réussir les écrits en prépa HEC dans le guide Je Vais Vous Apprendre à Intégrer HEC.

Tout sur la préparation de l'oral dans 15 écoles de commerce, depuis HEC, l'ESSEC et l'ESCP jusqu'à SKEMA et France Business School, dans Prépa HEC, d'Admissible à Intégré.

Comments are closed.