Préparer l’oral de langues

Préparer l’oral de langues



Vous voici dans la dernière ligne droite des oraux des écoles de commerce où, comme c’est rappelé dans Prépa HEC, d’admissible à intégré, les langues ont une place prépondérante. A une dizaine de jours des premières échéances, l’enjeu est aujourd’hui pour les deuxième année d’arriver de façon régulière à se mettre dans un état de pratique courante, de ce que certains psychologues peuvent rapprocher de l’état de « flow ».

Pour cela, une seule solution : la pratique. Pratiquez le plus souvent possible vos deux langues vivantes, l’anglais, l’espagnol, l’allemand, l’arabe, peu importe. Comment y arriver ? Plusieurs solutions, dans un ordre décroissant d’efficacité :

  • – Soyez volontaire pour faire plus de khôlles, plus d’exercices de prise de parole orale dans votre lycée. Plus vous en faîtes, mieux ce sera. Alternativement, prenez un prof particulier en tête à tête, et demandez-lui de corriger vos fautes.
  • – Parlez avec des natifs. Ce ne sera pas sur la traduction de mots techniques comme déshumidificateur, climatiseur ou purificateur que vous ferez la différence (pour votre information, respectivement dehumidifier, portable air conditioner, et air purifier)… mais sur des mots du quotidien ! Toutes les grandes villes regorgent de Britanniques, d’Espagnols, d’Allemands désireux d’apprendre à parler le français en échange de discussions dans leur langue maternelle, sur le format 30 minutes / 30 minutes dans un café par exemple. Trouvez-les sur Internet, et étalez le plus de sessions possibles avec eux. Rendez-leur la monnaie de leur pièce durant la partie en Français, en orientant le sujet vers leur politique intérieure où des événements récents, qui vous permettront de vous mettre à jour.
  • – Prévoyez des sessions avec des camarades où vous ne parlez qu’en langue étrangère. C’est moins idéal, car cela ne vous permet pas de corriger les fautes les plus subtiles, mais rassurez-vous, on ne vous demandera jamais de savoir dire taille-haie ou déshumidificateur en anglais ! Vous développerez en revanche rapidement une aisance dans la manipulation des mots, qui vous sera précieuse pour la suite.

L’unique enjeu, que vous soyez déjà très bon ou très moyen : passer d’un état d’engourdissement de vos capacités linguistiques, à un état courant pour le jour de l’oral de langues aux grandes écoles de commerce. Lancez-vous, le temps presse !


Pour ne jamais manquer un article du blog :
!

***

Retrouvez une méthode clé-en-main pour réussir les écrits en prépa HEC dans le guide Je Vais Vous Apprendre à Intégrer HEC.

Tout sur la préparation de l'oral dans 15 écoles de commerce, depuis HEC, l'ESSEC et l'ESCP jusqu'à SKEMA et France Business School, dans Prépa HEC, d'Admissible à Intégré.


Comments are closed.